À la Bibliothèque nationale de Madagascar

bureau BN Tana

C’est derrière un rideau, dans son propre bureau, que M. Willy Rahetilahy, directeur des bibliothèques à la Bibliothèque nationale de Madagascar, veille sur une centaine d’albums photographiques. Il y a fait déplacer ce trésor quand il a été nommé conservateur il y a quelques années, convaincu que c’était la manière la plus simple et la plus sûre de stopper l’hémorragie des vols. Désormais, il les garde à l’abri des regards.

Pour les trente premières années du siècle dernier, la plupart ont été composés par Eugène Jaeglé, qui fut conservateur de la Bibliothèque du Gouvernement général. Les plus grands pèsent une dizaine de kilos. Voyant que je m’intéresse au texte manuscrit qui figure en tête de l’un de ces albums — Eugène Jaeglé y explique le pourquoi de son travail — M. Rahetilahy exhume pour moi le portrait de l’érudit, non sans l’avoir débarrassé au préalable d’une épaisse couche de poussière, matériau noble du conservateur, plaisante-t-il.

Eugene-Jaegle

Jaegle1

Jaegle2

Jaegle3

© H FONTAINE 2014. Tous droits réservés.

À suivre…

hugfon

Laisser un commentaire