Crozet Jean & André

Jean Crozet à Djibouti devant la locomotive Ankober
Coll. Jean-Pierre CROZET

Jean Crozet est embauché en octobre 1929 par la Compagnie du chemin de fer franco-éthiopien en qualité de comp­table au Service des approvisionnements. Il s’installe à Djibouti et raconte à sa famille les évènements qui viennent agrémenter le quotidien.

« En ce moment nous avons une distraction supplémentaire, une avionnette destinée au gouvernement abyssin est en gare et est montée sur plan. À la sortie des bureaux nous assistons à ce travail, et le départ se fera probablement sur le plateau à côté de la gare. Gros évènement en perspective. L’avionnette est une “Fiat” qui sera pilotée par Maillet (Français), chef de l’aviation de SM Négus Tafari dont les aimables sujets sont, je crois, en train de se battre entre eux. »

Peu après, il fait venir sa femme et son fils André, lequel entrera à son tour au service du Chemin de fer en 1947 comme agent-payeur.

Jean-Pierre Crozet, fils d’André et petit-fils de Jean, qui a vécu à Addis Abeba et à Djibouti au gré des affectations de son père, crée en 2008 un site Internet pour perpétuer la mémoire de la ligne et rendre hommage aux cheminots des trois compagnies qui se sont succédées depuis la création du chemin de fer.

 

 

hugfon

Laisser un commentaire