Curieux point de vue

DD ro DD vo

Voici un exemple de curiosité que recèlent les collections de cartes postales. Sur cette carte, qui n’a pas circulé, sans aucune indication de légende ni d’éditeur, ce point de vue énigmatique. Un connaisseur (ici, le vendeur) y reconnaît l’Éthiopie et Diré-Daoua (vêtements, collines, végétation, allure des bâtiments…) et l’on peut se risquer à dater approximativement cette image des années 1910. Ensuite, les choses se compliquent. Ce serait un jour de fête (les personnages qui tiennent une ombrelle). Mais le point de vue du photographe est étrange : les personnages sont photographiés de dos. Ils portent la shamma ; certains tiennent sur l’épaule un fusil. Ils observent un événement qui se déroule sur une place. On ne sait donc pas vraiment ce à quoi ils sont en train d’assister. Ou bien sont-ils eux-mêmes le sujet de la photographie ? Pourquoi avoir imprimé ce cliché sous forme de carte postale ?

Je pense à une image de la série numérotée des cartes de la collection L Gérard, dont il a déjà été beaucoup question ici.

Gérard 26 recto

Et à celle-ci, qui permettrait de situer la scène plutôt dans le quartier de Magala.

Gérard 18 recto

Reste à imaginer la suite…

hugfon

2 comments » Write a comment

  1. Retour aux sources.
    Avec impatience nous attendons ton mois passé à Madagascar.
    Un fin connaisseur de Diré Daoua ne peut pas se tromper. j’ai vu cette carte et cet instantané sans auteur ni date me fait penser à un enterrement. les proches, les voisins se regroupent devant la demeure, drapés d’un shama inmaculé.
    je te fais parvenir des photos prises depuis l’hôtel d’Axum en 2003.

Laisser un commentaire