La gare du Chemin de fer

La gare du Chemin de fer

Postée le 16 avril 1913 de Djibouti, Côte française des Somalis, cette carte du photographe indien JG Mody montre la façade de la première gare en bois de Diré-Daoua (elle sera remplacée en 1915 par un bâtiment en pierre).

Il existe dans les archives de la Compagnie du chemin de fer djibouto-éthiopien un tirage photographique du cliché qui a servi à produire cette carte postale. Le tirage n’est pas très bon mais on aperçoit mieux que sur la carte les détails de la façade ainsi que la présence d’un train.

Photos IES

Le point de vue du photographe fait voir un premier plan presque vide et montre l’état de la place qui n’a encore connu aucun aménagement. Le sol est inégal et encombré de végétation. Se pressant vers la gare — à l’arrivée d’un train ? — une foule, dans laquelle on peine à cette distance à distinguer des individus, dit bien quelle importance avait ce bâtiment, comme lieu régulier de rassemblement de la population de la ville.

On pourra revoir deux billets publiés sur la gare de Diré-Daoua, le 6 janvier et le 13 avril derniers. Dans le deuxième, j’avais eu l’occasion de publier déjà la carte #8 de la Collection L Gérard, prise peut-être le même jour que la #7. On notera, en examinant soigneusement les papayers plantés à l’intérieur de l’enceinte de la gare, que les deux clichés, celui de Mody et celui de la collection Gérard, ont été pris sensiblement à la même date.

Je préfère le cadrage et la composition de la photographie ci-dessous (faite probablement par Alexandre Marchand). J’aime en particulier la distribution des personnages qui, à l’instar de la scène du départ du train pour Djibouti, pourrait servir également de point de départ à un récit.Gérard 08HF (60) Je terminerai bientôt cette petite série autour de la première gare en bois de Diré-Daoua et des locomotives aux noms de fauves par un billet qui reviendra sur ce qui aurait pu être le titre du livre : Rhinoceros express.

hugfon

Laisser un commentaire