La petite vitesse

emprise Soarano

« La petite vitesse », qui donne aussi son nom à un marché qui se tient le dimanche matin le long de la gare de Soarano, c’est cette zone où les trains roulent lentement au départ ou à l’approche du stationnement. À Antananarivo, où la gare n’accueille plus de passagers, la « petite vitesse » voit maintenant rouler des convois de marchandises tout en restant en plein centre-ville, ce qui ne manque pas d’étrangeté. Avec son beau bâtiment construit par l’architecte français Fouchard en 1910, elle reçoit désormais des wagons de bananes ou des containers.

_MAD2780

_MAD0645

Dans l’approche de Soarano, la zone d’emprise le long des rails n’est pas respectée ; elle est occupée par des vendeurs à la sauvette.

_MAD3622

Un projet de déplacer la zone de réception du fret et les ateliers de maintenance du matériel roulant existe, pour les établir à la périphérie de la capitale, là où une voie de contournement routière permet de relier Antisaribe à la route de la côte-Est, sans passer par la ville. La liaison route-rail y serait assurée.

La gare et ses ateliers, comme on peut l’observer sur une vue satellite, occupent 23 hectares dans le cœur même de la capitale. De quoi exciter aussi les convoitises.

(D’après des conversations avec Geneviève et Grégoire.)

Toutes les photographies © H FONTAINE, juin 2013. Tous droits réservés.

hugfon

Laisser un commentaire