L’année 1905 à Mongtsé #9

30 aout

30 aout vo

En 1905, Alexandre est installé à Mongtsé. En témoignent les trois cartes photographiques de sa fabrication, qu’il envoie à son ami, légendées de sa main. Elles représentent des scènes de rues : Rue de Lappe, Coiffeur ambulant (photographié, est-il précisé, le jour où il se présente chez lui), Restaurateur ambulant.

Elles sont toutes tirées sur du papier « Lamy » à Courbevoie *. On sait qu’Alexandre utilise aussi le papier photographique « Lumière », fabriqué à Lyon, que François lui envoie, en même temps que des mines, portes-mines, gommes et portes-plumes.

La correspondance entre les deux amis semble abondante. Nous n’en avons malheureusement qu’une partie. François note, comme il le fait presque toujours, le temps que la carte met à lui parvenir.

À la mi-octobre, Alexandre annonce son prochain retour : « À relativement bientôt, dans 5 mois ½ ». Puis, le 9 novembre : « Pense toujours bien à vous et à mon congé. » « Répondez plus à mes lettres. Envois arriveraient trop tard. »

9 nov

9 nov vo

28 nov

28 nov vo

Cette année-là, Alexandre envoie également une carte représentant une scène de la guerre sino-japonaise 1894-1895 (?) avec le commentaire : « Carte Japonaise authentique. La mets sous enveloppe pour échapper à censure d’Hanoï qui les confisque ! »

16 oct

16 oct -vo

Toutes les cartes sont de la collection Yvon VELOT.

* Les plus courants de ces papiers photographiques sont : – Papiers Photographiques, R. Duvau Colombes – Société des produits As de Trèfle – R. Guilleminot Bœspflug et Cie Paris – Société Lumière, Lyon – Société J. Jougla, Paris – Carte Postale sensible « Velox ». Plus rares : Bergès Père & Fils, Papiers photographiques Lancey (Isère). On trouve aussi les marques Agfa – Cellofix-Postkarte – Leonar- K Ltd (Kodak). Nous l’avons déjà évoqué, ces papiers portaient imprimées au dos les mentions permettant de les utiliser comme cartes postales. Dans certains cas, ces mentions ont été imprimées après que le tirage ait été exécuté.

À suivre : Le voyage de 1906.

hugfon

Laisser un commentaire