Le cinéma, rédempteur du réél

Deuxième soirée de projections ce soir à l’Institut Arthur Rimbaud de Djibouti. Une série de films documentaires font revivre Djibouti et la Côte française des Somalis, l’Abyssinie (Éthiopie), le Soudan anglo-égyptien des années 1910 à 1928.

Charles_Michel_Cote-00031

« Fêtes du couronnement de la Reine Zaoditou ». Les musiciens jouent « La Marseillaise ».

Au programme :

  1. L’Abyssinie au temps de Ménélik, 1910 (24′), réal. Charles Martel
  2. Addis Abeba, 1917 (7′), réal. Amédée Eywinger
  3. Fêtes du couronnement de la Reine Zaoditou, 1917 (13’), réal. Amédée Eywinger
  4. La Mission Charles Michel-Côte. Éthiopie-Soudan, 1920 (29’), réal. Edmond AM Famechon
  5. Le nouveau Négus, 1928 (1’46″), Actualités Gaumont, réalisateur inconnu.

L’Abyssinie au temps de Ménélik → Le réalisateur Charles Martel, commandité par Jules de Froberville pour le compte de la Compagnie cinématographique Le Lion, tourne « 3 400 mètres de vues cinématographiques » au cours d’un séjour d’un an en Éthiopie (1909/1910), ce dont il rend compte lors d’une « causerie » à la Société de Géographie en 1910 (information communiquée par Francis Falceto). Un montage de 24’ intitulé L’Abyssinie au temps de Ménélik (qui, à en croire le rapport de cette causerie, ne contient pas toutes les images tournées par CM)  est conservé par les Archives françaises du film (Centre national du cinéma et de l’image animée). On peut le visionner à la BNF.

Charles_Michel_Cote-00033

Charles_Michel_Cote-00034

Charles_Michel_Cote-00035

Charles_Michel_Cote-00041

Cette première série : « L’Abyssinie au temps de Ménélik ». Avec l’aimable autorisation des Archives du film français.

 

Addis Abeba et Fêtes du couronnement de la Reine Zaoditou → En 1917, Amédée Eywinger filme pour le compte des Sections Photographiques et Cinématographiques des Armées (SPCA) le voyage des délégations diplomatiques française, italienne, russe qui se rendent à Addis Abeba pour assister au couronnement de l’impératrice Zaoditou. Deux montages existent : l’un conservé par l’Établissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense (ECPAD) à Ivry-sur-Seine, intitulé Addis Abeba (7’), l’autre Fêtes du couronnement de la Reine Zaoditou (13’), par le Musée Albert Kahn, à Boulogne-Billancourt.

Charles_Michel_Cote-00005

Charles_Michel_Cote-00008

Charles_Michel_Cote-00018

Charles_Michel_Cote-00028

Charles_Michel_Cote-00020

Cette deuxième série : « Fêtes du couronnement de la Reine Zaoditou ». Avec l’aimable autorisation du Musée Albert Kahn.

 

La Mission Charles Michel-Côte. Éthiopie-Soudan, 1920 → Le Musée Albert Kahn à Boulogne-Billancourt conserve l’unique copie du film La Mission Charles Michel-Côte. Éthiopie-Soudan, 1920 (29’), produit par le Ministère des affaires étrangères et réalisé par le photographe-cinématographe Edmond AM Famechon. 7 à 8 000 m de film ont été tournés (selon le rapport de CMC). Manque la dernière bobine, perdue.

CMC5

CMC4

CMC3

CMC2

CMC1

CM6

Cette troisième série : « La Mission Charles Michel-Côte. Éthiopie-Soudan, 1920 ». Avec l’aimable autorisation du Musée Albert Kahn.

 

Le nouveau Négus → Le Musée Albert Kahn conserve aussi un petit film (1’46) des Actualités Gaumont intitulé Le nouveau Négus (1928).

Charles_Michel_Cote-00001

Charles_Michel_Cote-00003

Charles_Michel_Cote-00004

Cette quatrième série : « Le nouveau Négus ». Avec l’aimable autorisation du Musée Albert Kahn.

hugfon

Laisser un commentaire