Le Club des Cheminots d’Addis Abeba

Addis Ababa CDE Club

Addis Abeba, le Club des Cheminots en 2012 © H FONTAINE

Toujours tiré à quatre épingles, le doyen du Club des Cheminots, où l’on joue aux dominos et à la pétanque en parlant français, Monsieur Babour (à droite sur la photo). Babour, cela veut dire en amharique « vapeur » et, par extension, le « train ».

Et cette photographie, prise en 2001 par Pierre Javelot, où l’on voit Monsieur Antoine (à droite) qui fut le guide (Séraphin) de Patrick Forestier (Le Train du Négus, Grasset, 1994), et dont parle également François Guyot (Djibouti be babour, L’Harmattan, 1995).

Addis Ababa CDE Club

Le Club des Cheminots en 2001 © P JAVELOT

hugfon

2 commentaires » Ecrire un commentaire

  1. Je suis fille d’un ex cheminot…c’est émouvant de les revoir et revivre encore…merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.