« Le Laga Datchatou, un jour de pluie »

GERARD 179_001

Voici encore une photographie, décrite ici comme celle d’un amateur, faite à Diré-Daoua, tirée et utilisée comme une carte-photo (voir ci-dessous, le verso), puis reproduite ensuite en carte postale de la collection L Gérard (voir d’autres cas : Blow upMarchand et Gérard, suite de l’enquête, Abyssins s’exerçant au tir).

Elle représente l’oued Detchatou photographié après de fortes pluies (il est d’ordinaire à sec). Le texte de la carte dit : « Ma chère amie cette carte postale te représente l’inondation de Diré-Daoua il y a de cela à peine huit jours ». On comprend que l’événement a compté dans le quotidien de la ville (on ne peut malheureusement pas lire la date du timbre et la correspondance n’est pas datée).

Richard Pankhurst note ce genre de nouvelle dans son relevé des principaux événements signalés dans Le Semeur d’Éthiopie. Comme par exemple, les 27 et 28 août 1908 : « Because of the unusually heavy rains, there is a serious flooding in Dire Dawa. SE 448-50. »

GERARD 179_002

Il était donc possible d’obtenir une image d’un tel événement, produite rapidement après les faits. Notre correspondant (Mathieu) l’acquiert (dans la boutique du photographe ?) et l’utilise pour envoyer des nouvelles à Madame Mathieu à Paris.

Ensuite, cette image a été reproduite plus largement pour être vendue comme carte postale. L’événement est alors jugé comme suffisamment significatif de Diré-Daoua pour entrer dans la collection.

Marchand n’a pas manqué de photographier lui-aussi l’oued en crue.

DD_mbcv0089_ub

« Le Datchatou (la rivière à sec de DD) coulant par temps d’orage ». Photographie Alexandre Marchand, coll. Y VELOT.

La photographie du Laga Datchatou, un jour de pluie, reproduite dans la collection L Gerard, aurait-elle été prise par Alexandre Marchand ?

Gérard DD groupe le laga Datchatou recto

Carte postale de la collection L Gérard. Coll. S MAGALLON

Ce point de vue montre aussi ce qui est appelé à l’époque sur différentes cartes postales « le Trésor », « la Trésorerie », « la maison de Ménélick » et parfois « le pic Grimaldi ».

Voici, prise en avril dernier depuis le pont qui enjambe l’oued dans l’axe qui mène à la gare (sensiblement le même endroit), une vue du palais d’Haïlé Selassié construit plus tard sur le même emplacement.

palais impérial DD

Vue du palais impérial depuis l’oued Detchatou © H FONTAINE, avril 2013.

COMPLÈMENT

Serge Magallon m’envoie (9 juin 2013) cette photographie d’une crue de l’oued prise pendant l’occupation italienne.

Crue_SM

Coll. Serge Magallon.

hugfon

1 commentaire » Write a comment

  1. Périodiquement le Datchatou est en crue et c’est impressionnant. Cette fois ci une photo prise pendant l’occupation italienne.

Laisser un commentaire