L’ingénieur Chimansky

PAST161-Gotha29

Coupure de Gotha, 27 juillet 1929. Coll. Michel PASTEAU

Je reviens sur cette photographie de la destruction du tablier du pont de la rivière Gotha, extraite des archives de Michel Pasteau, en en publiant le verso ainsi que plusieurs autres tirages de la même série.

Le tablier de 20 mètres, tordu, a été emporté par la force des eaux. Une pile est totalement détruite.

Gotha (alt. 1154 m, 9° 31′ 0″ N, 41° 20′ 0″ E) est située à 66 km de Diré-Daoua. Elle fait partie de la première section du tronçon B, desservant les stations d’Ourso (km 27) et d’Errer (km 59). Les travaux débutèrent le 31 décembre 1909. Il fallut attendre mai 1911 pour que le Contrôle Technique de Diré-Daoua procède à une réception provisoire des travaux et autorise une exploitation normale de la ligne (voir l’inauguration des 85 premiers kilomètres par le Dedjazmatch Tafari Makonnen, le futur Haïlé Sélassié, le 20 juillet 1912).

La « coupure » est datée du 27 juillet 1929. Comme souvent, Michel Pasteau a annoté soigneusement les tirages au verso : légendes, dates et noms des personnages. Nous apprenons ainsi que le personnage qui pose devant le tablier du pont est l’ingénieur en chef Chimansky, de la municipalité d’Addis Abeba. Deux autres noms sont également indiqués sur un autre tirage (ci-dessous).

La dernière photographie, qui montre « le sentier d’accès pour le transbordement (côté Addis Abeba) », laisse présumer que M Pasteau et ses compagnons sont arrivés par le train de service qu’on aperçoit, stationné avant la culée.

Coupure de Gotha Pasteau002 Pasteau002v Pasteau003Pasteau003v Pasteau004 Pasteau004v Pasteau005

Pasteau005vPasteau06

Pasteau06v

Toutes ces photographies sont de la Collection M PASTEAU.

Pour finir, et qui éclaire les images de l’ouvrage détruit, je termine avec deux autres clichés.

Cette photographie, extraite des archives Thiévon-Petit, montrant la construction du pont en 1911.

THIEVON-4 - copie

Le pont de Gotha en construction. Coll. THIEVON-PETIT

Et cette image du pont de Gotha, appartenant à la série numérotée de la Collection L Gérard (#12), qui a pu être prise par Alexandre Marchand (circa 1912).

12-Pont de Gotha (environs de DD)-Gérard 12

Se trouve-t-il parmi nos lecteurs quelqu’un qui ait eu connaissance de cette coupure ou qui puisse nous en transmettre le récit ?

hugfon

1 commentaire » Write a comment

Laisser un commentaire