Shemendefer par Pierre Javelot

Le train à quai à Djibouti -

Le train à quai à Djibouti – © Pierre JAVELOT

À Djibouti, le convoi stationne à quai, le long des grands cargos dans la fournaise du port. Bientôt le train partira pour la fraîcheur des hautes terres plantées d’eucalyptus. Vers Addis Abeba ! L’œil du photographe s’attarde sur le pays brûlé qui défile par la fenêtre, circulant sans cesse entre le dedans et le dehors, jusqu’à montrer dans cette image étonnante à la fois le paysage montagneux et l’intérieur de la voiture avec, au premier plan, la trogne goguenarde d’un compagnon de voyage. Les passagers s’accrochent aux portières des voitures qui brinquebalent. Dans le carré des fenêtres sans glace, des silhouettes de femmes surgissent parmi les bidons de plastique. Des mains se tendent pour échanger un billet crasseux, odorant, contre un cornet de graines grillées. Gardiennes de leur place, des matrones sont assises sur leur marchandise, les ballots de tissus pour amortir les cahots du train. Pierre Javelot ne s’y trompe pas, qui photographie dans ce même format panoramique le salon du negus.

Le paysage montagneux et l’intérieur de la voiture

Le paysage montagneux et l’intérieur de la voiture. – © Pierre JAVELOT

Elles ont là des allures de reines. - © Pierre JAVELOT

Elles ont là des allures de reines. – © Pierre JAVELOT

Bureau du negus, voiture impériale. Photographie Pierre Javelot.

Bureau du negus, voiture impériale. - © Pierre JAVELOT

hugfon

Laisser un commentaire