Une lettre inédite d’Arthur Rimbaud écrite à Londres le 16 avril 1874

On pourrait penser que je m’éloigne du sujet principal de ce blog – que je ne parviens plus à alimenter avec la même régularité qu’à ses débuts, faute de temps – mais non ! Arthur Rimbaud quand il vivait à Harar en Éthiopie – d’où je vous écris ce soir – s’intéressait à l’idée d’une ligne de chemin de fer reliant les rivages de la mer Rouge aux hautes terres abyssines et il s’était fait envoyer, parmi tant de livres techniques, un manuel de conducteur de locomotives.

Je veux signaler ici – après avoir publié mon dernier blog autour d’une photo-énigme représentant la maison que Rimbaud et Verlaine ont habitée au 8 Royal College Street en 1873, photographiée à la faveur d’un voyage à Londres, et particulièrement dans ce quartier de la gare de St Pancras, – la découverte d’une lettre autographe inédite de Rimbaud écrite à Londres, peut-être depuis le 30 Argyle Square, Euston Road, lors d’un séjour qu’il y fait en 1874 en compagnie de Germain Nouveau.

La lettre est d’une importance manifeste puisqu’il est question d’un projet intitulé Histoire splendide, qui n’est pas sans évoquer ce texte perdu dont parle son ami Delahaye, Photographie du temps passé, dont Rimbaud lui a parlé à la fin de l’hiver 1871.

Tous les détails ici.

A suivre…

hugfon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.