Une nouvelle carte d’Alexandre !

AM ro AM vo

Découverte d’une nouvelle carte d’Alexandre Marchand, envoyée de Diré-Daoua le 5 juillet 1913 aux Rousseau, cousins d’Alexandre, quincailliers à Meulan. Elle ne met que 14 jours à parvenir à ses destinataires.

La carte confirme la date de la fin du séjour professionnel d’Alexandre à Diré-Daoua et de son retour définitif en France, ce que nous savions déjà grâce à celle envoyée de Djibouti quelques jours plus tard, le 9 juillet, à son ami François Crucière.

MARCHAND-Alexandre-Carte-postale-Djibouti-19130709-Recto-120515s MARCHAND-Alexandre-Carte-postale-Djibouti-19130709-Verso-120515verso

La carte, numérotée 14 dans la série Coll. L Gérard représente un campement dans la brousse. Je renvoie à ce billet qui traite d’un campement situé à 7 km de Diré-Daoua. Il m’intéresse à plus d’un titre ce lieu. D’une part parce qu’on y voit, vraisemblablement photographiés un dimanche, un groupe de compagnons d’Alexandre, sans doute employés à la Compagnie du chemin de fer franco-éthiopien, et en particulier cette jeune femme oromo que Marchand photographie à plusieurs reprises. D’autre part, parce que se situe aujourd’hui sensiblement au même endroit le camp de base de la China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC), l’entreprise chinoise chargée de construire le tronçon Mieso – Djibouti sur la nouvelle ligne électrifiée qui doit relier les deux capitales de l’Éthiopie et de la République de Djibouti.

mbcp0111-full

« Un campement d’agents de la Construction au Km 7 » Coll Y VELOT.

Je rappelle qu’il y a de bonnes raisons de penser qu’Alexandre Marchand est l’auteur de la plupart, sinon de toutes les photographies publiées sous forme de cartes postales sous la marque : Coll. L Gérard.

La découverte de cette nouvelle carte postale laisse en espérer d’autres : cartes, lettres, documents mais également et surtout photographies. Et notamment grâce à vous, Lecteurs.

hugfon

Laisser un commentaire