Biométrique de similarité

Perron

Selon LExpress, à partir d’une étude menée par M. Brice Poreau, chercheur associé au Laboratoire d’anthropologie anatomique et de paléontologie à l’université Claude-Bernard de Lyon, l’homme photographié sur le perron de l’hôtel L’Univers à Aden dans les années 1880 pourrait bien être Arthur Rimbaud.

« Nous avons comparé le visage de la photographie où Rimbaud serait présent avec cinq portraits du poète : deux photographies prises par Étienne Carjat en 1871, une photographie de la communion de Rimbaud, une photographie prise à Sheik-Othman (Yemen) et la peinture Coin de table de Fantin-Latour. Pour l’ensemble des comparaisons nous avons obtenu une moyenne de 88 % de similitude (de 84 % à 92 %) : l’hypothèse selon laquelle Arthur Rimbaud adulte est bien le personnage représenté sur la photographie expertisée est donc fortement vraisemblable. »

Lire : Le rapport de cette étude.

Question cependant : Pourquoi cette étude ne prend-elle pas en considération les trois autoportraits réalisés à Harrar ? Voir en commentaire la réponse envoyée par Jacques Desse.

À lire également cet article de Thierry Savatier, historien de l’art.

Enfin vient de paraître Rimbaldopar Serge Filippini, aux éditions de la Table ronde. « S’inspirant de la célèbre photo retrouvée par hasard en 2010, Serge Filippini imagine les deux heures qui mènent à la prise de vue. »

(Informations provenant du blog de Chez les Libraires associés.)

Signalé le 7 décembre 2014 par Pierre Javelot ce billet de Grégory Haleux.
Dans son blog Rimbaud ivre, Jacques Bienvenu remarque que tous les liens menant aux analyses de « l’expert en biométrique de similarité », M. Brice Poreau, chercheur-enseignant de l’Université de Lyon, aboutissent tous à des pages « 404 Not Found ».

 

1 comment » Write a comment

  1. Jacques Desse m’écrit : « A propos de l’étude biométrique : je ne suis pas qualifié pour répondre à la place de l’auteur, mais si les autoportraits n’ont pas été pris en compte c’est tout simplement parce qu’ils n’étaient techniquement pas exploitables ».

Laisser un commentaire