Alfred Ilg à Entotto

Ilg

Carte postale 89 x 139 mm, phototypie, coll H FONTAINE.

Une carte postale publiée à Zurich, chez les Frères Künzli, montre la maison qu’occupait Alfred Ilg à Entotto. C’est probablement devant cette maison qu’ont été photographiés ensemble Ilg, Zimmermann, Appenzeler et Chefneux.

Ilg1

Devant la maison de Ilg – Photographe non identifié – VMZ 346.17.021. Avec l’aimable autorisation du Musée d’ethnographie de l’Université de Zurich, Suisse (Völkerkundemuseum der Universität Zürich, Schweiz). Tous droits réservés.

« Le cliché pourrait avoir été pris après le déjeuner. On a sorti quelques chaises devant la maison ; un des personnages grille une cigarette. Le petit groupe entoure un homme plus âgé, vêtu de la chamma éthiopienne, une toge de coton blanc que l’on porte drapée. À sa gauche se tiennent Alfred Ilg et Heinrich Appenzeller. À sa droite, Ernst Zimmermann. Tous trois sont suisses, arrivés en Éthiopie en 1879 à la demande de l’empereur Ménélik II qui voulait s’attacher les services de techniciens et de conseillers européens. Ilg est ingénieur, formé à l’École Poly­technique de Zurich. Appenzeller est menuisier. Zimmermann, mécanicien. Assis sur le muret, à droite de Zimmi, Léon Chefneux* fixe l’objectif de ses yeux clairs. Chefneux, tel qu’il se présente dans son dossier de la Légion d’honneur, est un « négociant français établi au Choa, Abyssinie méridionale ». Il a exploré le pays en 1878 pour le compte de la Société de Géographie. Il a accompagné Paul Soleillet dans son exploration commerciale de 1883. Alfred Ilg correspond avec Arthur Rimbaud, établi à Harar comme facteur de la maison Bardey d’Aden. Ilg et Chefneux parlent l’amharique, fréquentent les explorateurs, les marchands, les diplomates, les missionnaires européens de l’époque. Tous deux ont l’oreille de l’empereur, qu’ils conseillent. » (H. Fontaine, Un Train en Afrique. African Train, p. 31-32).

Qui peut donc bien être ce personnage central vêtu d’une chamma ? Taurin Cahagne, à qui l’on prête la rédaction de la concession accordée par Ménélick à Ilg ? Ou le Père Ferdinand ? Resterait aussi à identifier les trois personnages debout derrière le vénérable vieillard.

« Au temps des missionnaires français, Taurin Cahagne et le Père Ferdinand, installés d’abord à Finfinni, ensuite à Birbirsa, écrit Francis Anfray, c’est sur une colline du Wachacha que résidait Menelik. Le Père Ferdinand arriva à Finfinni le 26 octobre 1868. Dans le journal qu’il tenait de son séjour, à la date du 16 janvier 1880 on lit : « visite à Govana à Entoto. Visite à Mr. Hilg où je trouve M.Bianchi, italien arrivé depuis peu ». (Govana est probablement le ras Gobana qui avait sa demeure sur le Wechacha). 15 avril : « Visite de Mr. Bremont se rendant à Entoto ». 26 juin : « Église bâti (sic) à Entoto sur un monticule au-dessus de la maison de Mr. Hilg : Mariam ». 10 décembre:  » Le roi doit bâtir une nouvelle ville du côté de Dildila, et laisser Entoto à l’abun ». Toutes ces observations ne laissent planer aucun doute : Entoto était bien le nom d’une région située au flanc du Wechacha. Menelik y avait sa résidence autour de laquelle se groupaient les gens de son entourage. »

Note de FA : « Alfred Ilg (et non Hilg selon la graphie de Ferdinand) arrive en Éthiopie, dans la région d’Entotto, au début d’avril 1879. Cf. C.Keller. Alfred Ilg, p.26. — II était accompagné de Zimmermann et Appenzeller, « lavoranti, meccanici », selon G. Bianchi (Alla Terra dei Galla ,1884, p. 228). Bianchi parle de la résidence du roi : « Sulla cima di un terzo sollevamento, di fronte all’abitazione dell’Ingeniere Ilg, è fabbricato il ghebi destinato à Menelik ». — « Una villagiatura », — « une fortezza scioana », — « il palazzo reale in Antotto ». » C’était en 1880. »

F Anfray, Autour du vieil Entotto In: Annales d’Ethiopie. Volume 14, année 1987. pp. 7-12.

  • Léon Chefneux, né le 15 janvier 1853 à Piatra, en Roumanie, est en réalité Belge d’origine, naturalisé Français.

 ✺

Serge m’envoie ce matin (13 mai) ce portrait de Taurin Cahagne.

Abba Yosef

Voici un autre portrait de Taurin Cahagne.

Taurin Cahagne

 

hugfon

14 commentaires » Ecrire un commentaire

  1. Rétrolien : Alfred Ilg à Entotto | Afrique | Scoop.it

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »