Dernières chansons à la mode #12

36-R-138x90-300

36-V-138x90-300

Alexandre arrive à Saigon le 16 août 1906. Il a oublié d’acheter avant de partir les dernières chansons à la mode et il demande à François de les lui envoyer, en édition bon marché. Il est à Hanoi le 25. Puis il arrive à Mongtsé le 18 septembre, où il s’installe dans un nouveau logis. Tout cela l’accapare, ainsi que « les multiples occupations qui l’ont absorbé au bureau »  et qui expliquent qu’il n’ait pas encore eu le temps d’écrire à son ami. Il s’en excuse d’une formule un peu grandiloquente : « Excusez-moi comme je m’excuse sachant n’avoir commis aucun péché de lèse-amitié ». Il n’a pas eu le temps non plus de développer les nombreux clichés pris lors de son voyage, mais de cela nous avons déjà parlé comme de la réparation qu’il souhaite faire sur son appareil récupéré à Singapour.

Il s’enquiert pour finir des résultats du concours que François a passé cet été. Et l’interroge sur un énigmatique concours « Photo pêle-mêle » (François est lui aussi passionné de photographie).

31-R-138x90-300

31-V-138x90-300

35-V

35-R-193x142-300

Toutes les cartes sont de la collection Y VELOT.

Ajout de Ninou ce lundi, qui apporte les précisions suivantes à propos des chansons demandées par Alexandre :

donc en 1er Quand l’amour meurt par Georges Millandy et Octave Crémieux fut chanté par Mlle Grazide en 1905, énorme succès populaire, repris plus tard par Marlène Dietrich et Jean Sablon

en 2Les jaloux créé par Harry Fragson en 1906 dont le plus grand succès fut Marguerite si tu veux faire mon bonheur.

en 3 e je crois qu’il parle de La Mattchiche, 1905, le plus grand succès de Félix Mayol, adaptation d’une chanson marche espagnole (c’est lui qui dès 1896 chantera La Pimpolaise de Th Botrel puis À la cabane bambou en 1900 et Viens Poupoule… en 1902.

À suivre : La tentation de la couleur

hugfon

Laisser un commentaire