Diré-Daoua : gare et ateliers

_ADD2185

Au moment de quitter Diré-Daoua pour Djibouti, je poste quelques images de la gare et des ateliers, figés dans le silence.

_ADD2118

_ADD2147

_ADD2270

_ADD2320

Les cheminots ont transformé un ancien wagon en bureau d’accueil pour les visiteurs, qui se font plus nombreux. Dans le livre d’or qu’ils ont ouvert, je trouve le nom de Monsieur Davanier, qui m’annonçait il y a quelques temps sur ce blog qu’il comptait se rendre prochainement à Diré-Daoua pour voir le bureau de son père (ce qu’il a fait) ; ceux de Claude Boyaval, libraire à Saint-Ouen, et de Raymond Depardon (qui ont fait connaissance à Diré-Daoua) ; celui de mon amie, Martine Borgomano.

La construction d’une nouvelle ligne Addis Abeba – Djibouti a commencé, confiée à deux entreprises chinoises, sous la supervision d’Ethiopian Railways Corporation. Près du vieux wagon, une pancarte mettant en scène le défunt Premier Ministre, Meles Zenawi, vante l’électrification du nouveau réseau ferré. La motrice d’un train rapide est métaphoriquement alimentée par le barrage « Renaissance », dont la construction sur le Nil Bleu a débuté il y a tout juste deux ans.

_ADD2225

Davanier

depardon-claude

martine

 

hugfon

Laisser un commentaire