Jean Adolphe Michel -2

Avec la collaboration de Serge Magallon

Avant d’évoquer la vie insolite de Jean Adolphe Michel (voir ce précédent billet), je poursuis un peu plus avant l’enquête sur la photographie de Ménélik « entouré de sa cour » et la question de savoir si Jean Adolphe Michel pourrait en être l’auteur. Nous versons, Serge et moi, plusieurs pièces au dossier.

Tout d’abord cette carte d’Un chef abyssin en tenue de guerre et sa suite. Elle est marquée en rouge : Éditeur A. Michel, Harar — ce qui est la marque de la série de 15 cartes éditées entre 1904 et 1910 tandis que Michel est Directeur des Postes à Harar.

chef abyssin en tenue de guerre et sa suite

Ensuite, cette image légendée : Un chef abyssin avec son état-major. Carte appartenant aux séries publiées en 1931.

Un chef avec son état-major Michel

Coll. S MAGALLON.

Ces deux cartes représentant des portraits de groupe accréditent l’hypothèse que Michel ait pu réaliser un portrait de Ménélik « entouré de sa cour ».

Enfin, j’ajoute cette belle carte de la première période.

Chef abyssin en tenue de guerre

Et deux autres légendées respectivement Cavaliers abyssins et Cavalier abyssin, qui s’apparentent par leur sujet aux cartes précédentes.

CP Michel 24

Coll. S MAGALLON

Cette dernière carte appartient à la série 1931. Ces trois exemplaires sont marqués l’un d’un cachet Addis Abbeba 22 II 1931, le deuxième Harrar 17 V 1931, le dernier Diré Daoua 18 III 1931. La série 1931, précise Serge, se décline en trois encres : marron, noire et verte, mais aussi avec les trois cachets Addis Abbeba, Harrar et Diré Daoua, qui ont été cédés à Michel en 1918 — nous en parlerons prochainement.

cavalier abyssin Michel Addis

cavalier abyssin Michel Harrar

Michel-49-72

Page CP 12 Michel 6877 Recto72

hugfon

1 commentaire » Ecrire un commentaire

  1. La différenciation des trois séries n’est pas aisée.
    Il faut comparer de visu pour être sûr de l’encre utilisée.

Laisser un commentaire