Transformer en « profondeur »

Growth with depth

Un article de Pierre Jacquet dans Le Monde, daté du 22 mai attire l’attention sur le rapport que vient de publier un centre de recherche ghanéen, le Centre africain pour la transformation économique (ACET), qui relativise l’optimisme un peu excessif des analyses fondées uniquement sur le taux de croissance, lesquelles distinguent plusieurs pays de l’Afrique subsaharienne (Angola, Nigéria, Éthiopie, Tchad, Mozambique, Rwanda) parce que la croissance du produit intérieur brut y exploserait. Leurs auteurs promeuvent plutôt la notion de transformation. « Sans surprise, écrit Pierre Jacquet, le rapport considère que la croissance ne suffit pas à transformer les pays. Il faut lui ajouter la « profondeur », Depth, l’acronyme de diversification, compétitivité des exportations, croissance de la productivité, progrès technologique et amélioration des conditions humaines. Or, même dans les pays considérés comme les plus performants, elle n’est pas forcément présente. »

What is Transformation?

Our report’s main premise is that African economies need more than growth—if they are to transform, they need growth with DEPTH. That is, they need to Diversify their production, make their Exports competitive, increase the Productivity of farms, firms, and government offices, and upgrade theTechnology they use throughout the economy—all to improve Human well-being.

Le rapport (en anglais) est téléchargeable ici.

hugfon

Laisser un commentaire